Rechercher

Qu'est-ce que l'EDMR ?

Basée sur la stimulation sensorielle, l’EDMR (eye movement desensitization and reprocessing) est une thérapie généralement employée pour la guérison des troubles de stress post-traumatique (TSPT).

L’organisation mondiale de la santé la recommande pour aider les patients à dépasser les souvenirs liés à un traumatisme passé et ainsi en éradiquer les manifestations. Cette méthode neurobiologique est à cheval entre l’hypnose et d’autres thérapies basées sur le comportement de l’individu. Elle est très sollicitée à la suite des catastrophes naturelles et autres évènements qui touchent un grand nombre de personnes à la fois.


Qu'est-ce que l'EDMR ? | Sandrine Calmel

Comment marche l'EDMR ?


C’est une thérapie qui vise la relaxation, par l’éradication des agitations et des peurs liées à un traumatisme. Le système nerveux est donc mis à contribution à travers des stimuli. L’EDMR a pour but de réactiver les fonctions du cerveau en produisant une relaxation similaire à celle que confèrent des nuits de sommeil. Le praticien réveille les souvenirs chez le patient et le fait revivre le traumatisme. Il libère à chaque fois ses émotions jusqu’à ce qu’elles deviennent moins fortes et que les souvenirs s’effacent de façon progressive.

Le but de cette thérapie est de permettre au patient de chasser l’image traumatique et de garder un souvenir neutre de ce qu’il a vécu. Cette thérapie est recommandée par l’organisation mondiale de la santé (OMS) et plusieurs instances médicales nationales. Étant donné qu’elle aide à lutter contre l’anxiété chronique et tout autre TSPT, elle est recommandée en cas d’accident, en cas de violences telles que le viol, l’avortement ainsi que tout autre situation occasionnant un traumatisme. Elle peut se pratiquer aux urgences lorsqu’une personne sujette à un choc émotionnel vient d’être admise et dans ce cas, elle aide à éradiquer jusqu’à plus de 70 % des manifestations du traumatisme.


L'EDMR retrace le traumatisme pour guérir l'individu


À travers une stimulation sensorielle, le praticien de cette thérapie pousse les patients à revivre la scène qui a causé le traumatisme afin de mieux guérir la « plaie ». Il lui demande alors de repenser au moment où la scène s’est produite et de laisser transparaitre toutes ses émotions.

Que ce soit la peur les cris, les pleurs… Le patient doit s’ouvrir complètement au professionnel.

Le praticien demande aussi à son patient de suivre du regard des mouvements qu’il effectue avec son doigt. Pendant près de 10 secondes, il va ainsi proposer une série d’exercices pour le stimuler et le ramener au moment du traumatisme. Entre 1h et 1h30, le temps que dure une séance, le patient sera face à des émotions d’une très forte intensité. Au fur et à mesure qu’il passe des séances, le patient va revivre la même scène, avec moins de virulence avec à la clé une amélioration progressive.

Beaucoup de professionnels de la médecine critiquent cette thérapie jugée trop agressive, pour les personnes ayant un mental fragile. Elle se pratique avec beaucoup de délicatesse et avec des professionnels aguerris.



0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout